I agree with Terms and Conditions and I've read
    and agree Privacy Policy.

    Prendre un RDV :

    Indiquer moi l'objet de votre demande. S'agit-il d'une demande de coaching individuel personnel ou bien d'un contact professionnel (pour votre entreprise ou vos patients)

    Par téléphone :
    0645909695

    Par mail :
    bonjour@lecabinetdaurore.com

    Potentialiser les soins avec le coaching

    12 mois ago · · 0 comments

    Potentialiser les soins avec le coaching

    ( Temps de lecture 3 minutes )

    Potentialiser signifie optimiser l’effet. Pour exemple, certains médicaments comme le paracetamol sont souvent associés à d’autres pour en accentuer les effets.

    C’est en ce sens que mon coaching permet d’optimiser l’effet des soins dans le but d’en améliorer voir d’en décupler la performance. Il s’agira ici de donner les moyens à l’équipe (pluridisciplinaire soignante et patient) d’additionner efficacité et efficience.

    J’accompagne les étapes du changement. (voir mon article, se reconstruire)

    En travaillant en partenariat avec l’ensemble des protagonistes, le coaching permet à chacun de prendre sa place et de se donner plus de chance d’atteindre les objectifs de guérison, de réadaptation, de rééducation.

    Pour motiver et susciter l’engagement, il est nécessaire que la personne prenne conscience des motivations personnelles qu’elle peut avoir à respecter le protocole des soins.

    Lorsqu’une personne traverse une période durant laquelle sa santé est mise à mal, elle a tendance à adopter une posture de survie et non une posture proactive de croissance. Ce qui est tout à fait normal. Cependant lorsque nous souhaitons aller mieux, il est nécessaire de se sentir acteur de sa vie surtout lorsque la maladie, l’invalidité surviennent.

    Mon travail de coach, va permettre à la personne dite « malade » de se voir de nouveau dans sa globalité et non sous le prisme unique de la maladie/ du handicap. Ceci dans l’optique d’ajuster sa vie à sa nouvelle réalité.

    Pour quoi cela est-il si important ?

    Les neurosciences nous le prouvent. ( Source : les talents cachés de votre cerveau au travail de Bernard Anselem et Emmanuelle Joseph-Dailly)
    Notre cerveau a besoin de savoir que l’effort qu’il va fournir pour aller mieux sera à la hauteur de l’énergie qu’il dépense. Sinon il préfèrera l’économie de l’inaction.

    Ainsi, il est important que la personne retrouve des motivations profondes et propres à elle pour passer à l’action et ainsi s’engager dans ses soins, ses traitements. A défaut, le cerveau cherchera et trouvera les freins pour ne pas agir ni suivre les prescriptions ou les conseils qui peuvent lui être prodigués.

    Le coaching est un des éléments qui peut améliorer l’observance thérapeutique.

    Mes séances de coaching consistent donc, suite à la création d’un bon rapport avec le coaché (qui peut être assimilé à l’alliance thérapeutique), à aller chercher ses motivations profondes et personnelles.

    En fonction de son profil, je mets en place différentes techniques et exercices pour définir et accompagner la personne vers l’atteinte de ses objectifs.

    Pour cela, je dispose d’outils, de méthodes tels que :

    • La Programmation neuro linguistique (P.N.L)
    • La Communication non Violente (C.N.V)
    • L’Analyse transactionnelle
    • La sophrologie
    • De techniques pour lever les freins et croyances limitantes
    • La gestion des émotions
    • La gestion du stress

    Afin de choisir le bon outil, il est important de bien définir d’abord qu’elle est l’émotion se cachant derrière le comportement déclenché. En effet, les comportements générés par les émotions sont différents pour chacun d’entre-nous.

    « La connaissance scientifique (…) ne peut ni surmonter, ni supprimer la structure potentialisante de la perception ». SARTRE

    C’est pour cela que je suis convaincue qu’en mutualisant la connaissance médicale, scientifique et le travail de coaching, nous atteindrons un objectif commun : l’amélioration de la qualité de vie de la personne que nous accompagnerons.  

    Tags: , Categories: Articles